Premier séminaire Internet et Insertion des jeunes en Euroméditerranée

Concernant l'appropriation des outils de la communication, les associations d'Europe et du pourtour méditerranéen ne sont pas en reste et travaillent sur des projets aussi variés qu'inventifs faisant appel à l'Internet, la vidéo, la photo, la création numérique, ainsi qu'aux techniques du journalisme.

Pour mieux connaître ces expériences, les mutualiser et les faire fructifier, les associations RedActiva, Initial et VECAM organisent ensemble le premier séminaire euroméditerranéen « Internet et insertion des jeunes » à Marseille et Aix-en-Provence, du 1er au 5 octobre 2003.

L'objectif de ce séminaire est de faire se rencontrer 50 porteurs de projets euroméditerranéens issus d’organisations de la jeunesse intéressées par l’usage des outils de communication dans des démarches d’insertion, de formation et de prise de parole citoyenne des jeunes. Le séminaire permettra d’identifier et de partager ces pratiques et d’en inventer ensemble de nouvelles, adaptées aux besoins des organisations, à la demande des publics et au contexte socioculturel de chaque pays. Le séminaire est organisé dans le cadre de la première semaine Insertion, Jeunesse et Internet.


Contexte du séminaire

De nombreuses expériences ont été développées par les organismes d'éducation non-formelle pour utiliser les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) au service de l'insertion sociale et culturelle des jeunes en difficulté.  À titre d'exemple on retiendra :

  • des expériences autour de la publication en ligne et du web-reportage : les Webtrotteurs des Quartiers (http://www.webtrotteurs-quartiers.org), qui facilitent l'expression des jeunes et la participation citoyenne locale.
  • des expériences autour de la création (vidéo, son et animation) : les média-camps, des ateliers de création des espaces culture multimédia permettent aux jeunes de participer à des activités favorisant le lien social.
  • des expériences autour de l'alphabétisation, de la recherche d'emploi et de l'insertion sociale : les programmes d’ATD Quart Monde, où l'usage des TIC permet de dépasser les blocages traditionnels face à l'écrit et aux situations scolaires. Il permet aussi de valoriser les personnes et de leur redonner une image positivede soi.
  • des expériences autour de la coopération internationale : les rencontres de Fragments du Monde, les universités internationales de la communication, les i-jumelage scolaires, le réseau de i-correspondants et l'i-parrainage. Les Technologies de la communication   permettent ici de faire l'expérience de la diversité culturelle : se donner une image du monde ouverte et se placer en situation d'agir avec l'autre.
  • des expériences autour de la mobilité en Europe : séjours itinérants, usage du courrier électronique, réalisation de carnet de bord en ligne, échange avec les populations rencontrées. Les TIC permettent de découvrir un territoire dans une dynamique interactive.

  • des expériences visant la création d'outils de coopération communautaire afin d'activer la participation citoyenne dans un territoire donné et de favoriser le développement local à travers des passerelles entre les sociabilités locales et virtuelles, (http://redactiva.tk).

Les objectifs de démocratisation, de renforcement de l'accès pour tous aux TIC et la multiplication d'usages à vocation pédagogique, culturelle et citoyenne sont au centre des préoccupations des associations organisatrices du séminaire ainsi que des participants. Ces objectifs, apparus et mûris dans les années 90, sont aujourd'hui devenus incontournables pour l'ensemble des acteurs de l'insertion et de l'éducation non-formelle. 

Dans ce contexte, le séminaire « Internet et insertion des jeunes en EuroMéditerrannée » se place à un moment charnière. Il se déroulera en effet au début du processus du Sommet Mondial sur la Société de l'Information (SMSI) (http://www.geneva2003.org/wsis/indexa02.htmhttp://smsi.internet.gouv.fr ou http://www.itu.int/wsis/index-fr.html) et précèdera le Forum Social Européen (http://www.fse-esf.org). Ces rencontres constituent de réelles opportunités d'émergence d'un réseau de coopération et d'échange autour de l'usage des TIC pour l'insertion des jeunes en Europe et  en Méditerranée.


Objectifs du séminaire

Le séminaire a comme principal objectif de mettre en commun les savoir-faire et les compétences des porteurs de projets autour de la thématique « Insertion des jeunes et l’Internet ». Les participants seront amenés à travailler sur l'identification des problématiques qu'ils vivent au jour le jour et à amorcer ensemble des réflexions et discussions concernant leurs pratiques, leurs besoins et les initiatives qu'ils portent ou construisent. Ces échanges s'inscriront dans le contexte euroméditerrannéen qui sera notre cadre conceptuel commun.

Le séminaire permettra ainsi de :

- Mieux se connaître, entre personnes et organisations :

  • Connaître les missions, les pratiques et les publics de chaque participant.
  • Échanger sur les conditions et les possibilités d'actions propres à chaque lieu.
  • Connaître les méthodes de travail et les projets réalisés autour de l'usage des TIC pour  l'insertion des jeunes.

- Constituer un réseau de structures et d’acteurs pour mettre en commun des expériences et des outils pédagogiques au niveau euroméditerranéen :

  • Identifier les initiatives et les outils reproductibles et les répertorier grâce aux ressources en ligne dans les pays partenaires (ex : l'espace ressources METIS en France).
  • Se former et expérimenter la mise en place des outils de communication et de collaboration à distance

- Fixer les bases d’une coopération au long cours à l’échelle euroméditerranéenne. Celle-ci pourra se traduire par :

  • Une rencontre euroméditerranéenne organisée en 2004 ou un dispositif de mobilité des jeunes encadrés par les associations participantes.
  • La mise en place de formations communes, stages et visites de travail des porteurs de projet.
  • La rédaction d'un document de proposition destiné au SMSI (2003-2005) par les organisations d'éducation non-formelle.
Sur la base d’un réseau d’entraide euroméditerranéen, de nouveaux projets pourront voir le jour plus facilement et enrichir autant qu'optimiser les méthodes de travail pour ceux qui utilisent déjà les outils de communication dans leur quotidien. Les bénéficiaires directs de ces nouveaux projets seront les jeunes en parcours d’insertion.

Participants au séminaire et bénéficiaires du projet

Les participants au séminaire sont les animateurs, les travailleurs sociaux et les porteurs de projet qui travaillent quotidiennement dans le cadre d'associations, d’entreprises d’insertion et de collectivités territoriales avec des jeunes rencontrant des difficultés d’insertion sociale, professionnelle et culturelle.

Nous avons également mobilisé pour ce séminaire les membres de nos différents réseaux internet citoyen et solidaire ainsi que d’autres organisations des secteurs associatif et public travaillant dans les secteurs mentionnés ci-dessus.

Partenariats

Nous avons le soutien du Programme Jeunesse de la Commission Européenne, de la Fondation Culturelle Européenne et de la Direction Régionale Jeunesse et Sports. La ville de Marseille, les départements des Bouches-du-Rhône et du Var, la Région Provence Alpes Côtes d’Azur et la Caisse des Dépôts et Consignations PACA ont été sollicités pour soutenir l'action et lui donner un plus large rayonnement.

De la même manière, des partenariats presse avec Radio France, Radio Grenouille, la presse et la télévision régionales pourront permettre la couverture et la valorisation de l’événement.


Préparation et contenu du séminaire

La démarche du séminaire vise à permettre à chacun de progresser à partir de sa propre expérience et de la découverte des autres participants. Afin de faciliter la connaissance mutuelle des participants, ces derniers sont donc invités à préparer et communiquer, avant le démarrage de la rencontre, des fiches de présentation et une note sur l’implication que les technologies de la communication peuvent avoir dans leurs activités avec les jeunes.

Pendant les cinq jours du séminaire, les activités se partageront entre des ateliers, des visites, des rencontres, et des échanges culturels ainsi que des temps informels et conviviaux de vie collective.

Le séminaire proposera des ateliers de découverte mutuelle et d’échange sur les opportunités de l'usage des TIC pour l’insertion des jeunes, des ateliers d’initiation aux outils techniques d’écriture et de publication collective en ligne (SPIP, plates-formes de publication et de formation en ligne des réseaux représentés dans le séminaire : Inter@ctive, Webtrotteurs des quartiers, Fragments du Monde, …) et des ateliers d’élaboration de projet.

La méthode de travail fera systématiquement appel à la participation active des personnes afin de construire une intelligence collective du sujet à partir des compétences de chacun. Des rencontres et des présentations d’expériences seront organisées pour faciliter un dialogue entre les intervenants et les participants.

À la suite du séminaire, en rendant publics les résultats des travaux, les participants faciliteront l’inclusion dans cette démarche de nouvelles structures euroméditerranéennes. Les participants s’engageront à diffuser l’information au travers de leurs sites Internet et de la diffusion des comptes-rendus dans les réseaux d’organismes d’insertion des jeunes et de lieux d’accès à Internet pour les jeunes de chaque pays.

Les travaux du séminaire se dérouleront dans 3 langues : Français, Anglais et Espagnol. Les ateliers seront menés dans l’une de ces 3 langues préalablement choisie par les intervenants et les participants. Nous veillerons à assurer une répartition des personnes ressources pour chaque langue capables d’assurer une traduction orale dans les ateliers en fonction des besoins. Des participants arabophones pourront aussi contribuer à la traduction pendant le temps du séminaire. La préparation et l’appel à participation sont lancés et disponibles dans les 3 langues sur ce site. Les comptes-rendus seront produits dans les langues choisies par les participants avec une possibilité de traduction des synthèses.

Les résultats du séminaire seront divulgués à travers la mise en place d’un site Internet dédié à la coopération entre les participants à cette rencontre. De plus, un compte-rendu sera diffusé auprès des réseaux des lieux (et structures) permettant l’accès à Internet aux jeunes dans les différents pays participants, soit au travers de listes de discussion, soit au travers de centre de ressources lorsqu’ils existent. Dans la mesure du possible, les informations seront organisées de manière à être compatibles avec les bases de données existantes dans le secteur de l’éducation aux médias et de la jeunesse (Initial, Espace METIS, Média-cités, Inter@ctive, Forum Euro Méditerranéen des échanges de jeunes,… ).

 
Design: Carles Pijuan, col.laborateur de RedActiva Mail: carles@adn.ad